Douglas Baz




The CHRIS O'LEARY Band (USA)
Si les différents styles de blues, de Chicago, du Texas, du Mississippi, de la Louisiane
et de la West Coast sont les grands favoris des amateurs, on a souvent tendance
à négliger ce qui se passe à New York et sur la côte est des USA.

La scène blues y est pourtant très importante. Chris O' Leary est l'un de ces piliers
de la scène musicale new-yorkaise, un des meilleurs harmonicistes actuels,
un chanteur puissant et riche, affichant une présence de scène imparable.
Il est l'une des têtes d'affiche régulière des clubs blues de New York et se produit
lors de nombreux festivals organisés dans sa ville.
Après avoir travaillé son expérience musicale durant de nombreux voyages
à New Orleans, où le virus du blues lui a été inoculé, Chris s'est formé durant plus
de six ans lors de tournées internationales auprès du célèbre Levon Helm
et des ses Barn Burners, avant de jouer sous son nom. Et cela paie !
Un jeu d'harmonica précis, vigoureux mais pas démonstratif ni exclusif, chanteur doué
sa voix percutante respire le rythme, elle sonne comme un instrument,
une voix proche de celle de James Harman.

Chris est un compositeur en pleine maturité à l'authenticité et l'humour flagrants.
Accompagné de Chris Vitarello, un des maîtres local  de la guitare très influencé
par Ronnie Earl, qui a atteint lui aussi aujourd'hui un style très personnel au jeu millimétré,
aux attaques incisives prenant aux tripes.
Le reste du band est composé d'instrumentistes passionnés et inspirés, Andy Stahl
au sax ténor, Chris Di Francesco au sax bariton, une section rythmique métronome
avec Frank Ingrao à la basse et  Jason Devlin à la batterie offrant tout le soutien
possible au maestro. La cohésion du groupe saute aux oreilles, en force sur la scène.
Ensemble ils enregistrent pour le label Vizz Tone “Mr. Used To Be” en 2010
et “Waiting For The Phone To Ring” en 2012.
Après avoir reçu The King Biscuit Rising Star Award, Chris O’Leary et son guitariste
Chris Vitarello ont été intronisés par The New York State Blues Hall of Fame.

Nous voilà  face à une superbe formation cuivrée qui défrisera les puristes
tout en ravissant les aficionados de blues à haute teneur en électricité, des musiciens
qui véhiculent sans cesse leur musique faite pour se remuer, savant cocktail de blues,
R&B, rockabilly, funk, jazz, soutenu de solides coups de cuivre avec un swing
jamais démenti
.
L'atmosphère qui va régner à cette soirée va nous coller à la peau !

thechrisolearyband.com/
www.lastfm.fr/music/The+Chris+O'Leary+Band



 
 
  Premier set
 

JIMMY REITER Band (D/NL)
Natif d'Osnabrück en Allemagne, Jimmy Reiter débute la guitare à l'âge de 10 ans
et développe dès l’adolescence un intérêt marqué pour le Blues.
Très doué, il a tout juste 16 ans lorsqu'il participe régulièrement aux “Monday Night Pink
Piano Jam Sessions
” de sa ville au côté du talentueux pianiste Christian Rannenberg.
Très vite il devient le guitariste du Tom Vieth Blues Band avec qui il enregistre un album. Depuis les plus célèbres musiciens de blues américains expatriés en Europe prennent conscience de son potentiel et font appel à lui pour leurs tournées.

Successivement il rejoint les groupes de Guitar Crusher, d'Angela Brown
et de Keith Dunn. En 99, il rencontre l'harmoniciste chanteur Doug Jay de Washington DC
et intègre son band le Doug Jay & The Blues Jays. Avec ces derniers les tournées européennes vont s'enchaîner et deux albums sont réalisés “Jackpot !” en 2005,
et “Under The Radar” en 2007 tous deux sortis chez CrossCut Records.
Jimmy Reiter travaille à la fois en studio sur les albums “Love Is The Key
de Big Daddy Wilson et “Kinky At The Root” de Dede Priest, et sur scène
avec Albie Donnelly Supercharge, Memo Gonzalez & The Bluescasters, Deitra Farr,
Gordon Sax Beadle, Larry Garner, Darrell Nulish
, etc..
Il faudra attendre 2011 pour que Jimmy enregistre un album sous son nom
High Priest Of Nothing” où participent Christian Rannenberg et Gordon Sax Beadle,
un album qui remporte le prestigieux “German Record Critics' Award” avant d'être élu
Meilleur Album Blues électrique 2011” par le magazine allemand Wasser-Prawda.

Aujourd’hui Jimmy Reiter tourne avec son propre quartet, Björn Puls à la batterie,
Jasper Mortier à la basse et Fabian Fritz aux claviers.
Ils écument l'Europe pour un public toujours plus enthousiaste et toujours plus nombreux.
Ce type doit être un des meilleur jeunes guitaristes de blues que nous ayons eu
sur la scène européenne depuis longtemps, et ce qui ne gâte rien, un excellent chanteur.


www.jimmyreiter.de/en/

 
 
RENSEIGNEMENTS & TARIFS