Le 27 mars 1997 la 1ère édition de Blues Station in Tournon recevait Magic Slim
& the Teadrops. 15 ans plus tard pratiquement jour pour jour, nous pourrions dire
qu'une 80e édition est un aboutissement, mais nous ne le ferons pas.
L'aventure ne fait que commencer…

Et on ne va pas se prendre au sérieux quand même !
Si on bouleversait nos habitudes, et si vous faisiez partie intégrante
de l’évènement en vous habillant de manière exceptionnelle, je ne sais pas moi
par exemple des habits façon années Motown, ou soul, ou voodoo
ou façon ‘‘Deschiens". Habillez-vous en dépareillé, non coordonné... du jaune,
du mauve, des rayures, des pois ou à carreaux.
C'est la soirée de tous les délires vestimentaires pour cette Blues Station
de printemps ! Il ne vous reste plus qu'à fouiller dans les armoires pour trouver
le vêtement qui fera sensation à cette soirée pas comme les autres.
Il y aura des cadeaux pour les plus fous !
Des Cds, des livres, des revues et des places de concerts …




 




Chuck Ryan

Zac HARMON Band
& his guest Grady CHAMPION
(USA)

Originaire de Jackson dans le Mississippi, vivant actuellement à Memphis,
Zac est un disciple inconditionnel du blues de Farish Street, quartier universellement
reconnu comme étant l’un des nombreux berceaux de la “crèche bleue”.
Elmore James lui-même y a vécu quelques temps et se produisit dans les clubs
des alentours. A la fin des 50’ et au début des 60’, Zac travaille dans la pharmacie
paternelle, la première pharmacie afro-américaine de la ville.
La nuit il joue de la guitare et le dimanche chante le gospel à l’église.
Mais le blues prend bientôt le dessus et Zac se fait embaucher dans les orchestres
de Z.Z. Hill, Dorothy Moore, Mc Kinley Mitchell avant de rejoindre celui de Sam Myers.
En 1980 il part s’installer à Los Angeles où il travaille comme musicien de studio.
En 2002, il autoproduit son 1er album “Live at Babe & Ricky’s Inn”. Le succès
est immédiat avec la sortie de son excellent album “The Blues According To Zacariah
en 2005 pour Bluestone Records.
Les tournées à travers les U.S s’enchaînent et bientôt l’Europe l’accueille.
En 2008, lors d’un de ces séjours à Paris, il enregistre “Live Shot In The Kill Zone
pour Isabel. Ces participations à de nombreux grands festivals viennent étayer
sa renommée grandissante. Le blues se taille la part du lion dans son répertoire,
dans un style qu’il définit comme le “Mississippi Blues Sound”, Zac est un authentique
chanteur à la voix gospelisante à souhait, profonde et souple. Son jeu de guitare
est tranchant, assuré, parfois lyrique, toujours contrôlé.
Accompagné de Corey Lacy aux claviers, Corey “Buthel” Burns à la basse,
Cedric Goddman à la batterie et avec les titres de son dernier album “From The Root”,
sorti chez Northern Blues, ce colosse au regard doux va enflammer Tournon d’Agenais.
www.zacharmon.com

En invité du band, Grady Champion, harmoniciste chanteur originaire de Canton
dans le Mississippi âgé de 41 ans est compare souvent et c’est certainement un large compliment au légendaire Sonny Boy Williamson.
Il se fit “rappeur” sous le nom de MC Gold avant de contracter le virus du blues.
Ses débuts discographiques remontent à 98 avec “Goin’ Back Home” suivi l’année
suivante de “Payin’ For My Sins” et en 2001 “2 Days Short Of A Week” parus tous
sur Shanachie.
Enregistré live en 2007 “Back In Mississippi Live At The 939 Blues Café” ne sortira
qu’au début 2011 sur Pasifal.
Dreamin” son dernier opus est enregistré avec le Zac Harmon Band.
C’est en véritable entertainer qu’il mettra l’ambiance sur la scène de Tournon d’Agenais.
www.gradychampion.com

 




 

 

 

 

 


SISTA MONICA Parker & her Band (USA)
Énergique, pétulante, elle donne de la voix comme une vraie shouter de R’n’B.
Née à Gary dans l’Indiana, Sista Monica Parker fait ses débuts dés l’âge de 12 ans
dans le chœur de l’église de sa ville natale avant d’aller chanter le gospel
à Chicago et Détroit dans le Michigan.
Sans rien renier de cette expérience spirituelle, elle s’est dirigée depuis plus
de vingt ans, vers le blues et la soul.
C’est un des programmateurs du Monterey Bay Blues Festival qui la remarque
lors d’une de ses prestations à Santa Cruz. Il lui donnera l’accès à la grande scène
de l’édition 93, avec au programme ce soir là, B.B. King, The Neville Brothers,
et sa propre idole Etta James.
Le lendemain de son concert, Le Monterey Herald plaçait sa photo couleur
en couverture légendée comme suit : “Elle a l’âme d’Aretha Franklin, la puissance
vocale d’Etta James, la voix churchy de Mavis Staples, le drive de Koko Taylor,
le funk de James Brown et l’esprit entertainer de Katie Webster
”.
Dès lors, tout s’enchaîne avec la sortie de plusieurs albums pour le label
Mo Muscle Record : “Get Out My Way” en 95, “Sista Monica” en 97,
People Love the Blues” en 2000, et de nombreuses tournées à travers le monde.
Ses prestations en Europe du nord connaissent un succès fou.
Elle est l’invitée d’honneur du Blues Estafette d’Utrecht en 97. C’est en Belgique,
lors du Belgium Rhythm n’ Blues Festival de Peer en 2000 devant 17000 spectateurs
que Sista Monica enregistre “Live in Europe”. L’album sort en 2001.
Une maladie grave en 2002 ne l’empêchera pas de chanter, mais il faudra attendre
un peu pour que Sista revienne sur le devant de la scène avec la sortie
de “Love, Soul & Spirit” en 2004 et “Can't Keep a Good Woman Down” en 2005.
Sweet Inspirations” en 2008 et “Soul Blues & Ballards” en 2009 ces deux derniers
albums seront de la même mouture.
Chantant le blues avec une sorte de rage mystique, comme si sa voix de soprano
rugueuse devait encore dominer un de ces chœurs géants où elle s’est aguerrie.
Une voix aux débordements savamment contrôlés, une vraie présence et une osmose
totale avec son orchestre, Daniel Beconcini au piano et à l’orgue Hammond B3,
Bill Vallaire à la guitare, Danny Sandoval au saxophone ténor, Chris Akin à la basse
et Leon Joyce Jr. à la batterie.
Une vélocité aux avant-postes et un groove en fond de scène, la formule
est imparable ! Avec son style fumeux et sexy, cette petite bonne femme
est une bombe ! Sista Monica Parker est une vraie brûleuse de planches.
Une véritable tornade noire !
www.sistamonica.com

 

 
   
 

© MB-Le Chat Musiques

The French Blues Explosion (Fr)
Composé de Mister Tchang à la guitare et au chant, Abdell “B Bop” Bouyousfi
à la contrebasse et Pascal “Junior” Delmas à la batterie, ce groupe a su imposer
ce feeling authentique, rempli d’énergie, de sincérité, d’un blues fougueux
et s’affirmer comme l’une des formations majeures de la scène blues Européenne !
Programmés régulièrement sur la scène de Tournon sous leur nom
ou comme “backing band” accompagnant régulièrement de grands artistes
tels que Big George Brock, Doug Jay, Gene Taylor, Super Chikan etc…,
leur personnalité s’exprime au travers de leurs compositions résolument ancrées
dans des styles différents, pouvant être rugueux, souvent explosif parfois sensuels
et tendus, toujours interprétés avec passion et ferveur.

 
RENSEIGNEMENTS & TARIFS