Michel Cambon

 

 

 

ANDY J. FOREST Band (USA)
Véritable pilier des scènes de la Nouvelle Orléans, harmoniciste virtuose, chanteur
d’une énergie et d’un charisme hors du commun, Andy J. Forest se débrouille
aussi bien avec une guitare qu’au washboard. Il se considère pourtant avant tout
comme un homme de lettres. Un 1er roman “Lettres de l’enfer” (la descente au enfer
d’un groupe de blues louisianais engagé par le diable) publié par Gallimard,
des dizaines de poèmes et de chansons révèlent d’ailleurs un auteur plus complexe
et tourmenté que ce que l’homme de scène ne le laisse paraître.

Né à Los Angeles en 55 de parents enseignants et comédiens, Andy entame à 16 ans,
en stop et en faisant la manche, une carrière qui l’amènera à jouer un peu partout
dans le monde : plus d’une douzaine de fois depuis 1983 au New Orleans Jazz
and Heritage Festival et au King Biscuit Festival, de nombreuses fois
au Festival Trois-Rivières et au Ottawa Blues Festival, au Montreux Jazz Festival,
au Cognac Blues Passions, au Antwerpe Parkblues Festival, au Amsterdam
Blues Festival, à Tamines, au Beermem Blues Festival, au More Blues Festival,
au Gulf Shores Shrimp Festival, au Lokerse Feesten, à Pistoia, San Remo,
au festival Rendez-vous l'Erdre à Nantes, au Blues to Bop de Lugano,
au Sherbrooke Blues Festival, au Festival International de Windsor, au Festival
de Montremblant
et dans de nombreux clubs en France, en Italie, au Canada, ect ….

Inscrit par ses vagabondages et une vie tumultueuse dans la grande tradition du Blues,
il n’en est pas moins un novateur. La richesse de ses textes, comme l’originalité
de sa musique, mélange de blues, de jazz et de rythmes festifs louisianais, font de lui
un artiste singulier et attachant.
Son impressionnante discographie d’une production remarquable pour le label
Appaloosa est là pour témoigner de son talent. Ses nombreux albums : “N.O.LA” en 92, “Bluesness As Usual” en 94, “Blues Orleans” en 96, “Letter from Hell” en 98,
Live At The Rainbow” en 99, “Sunday Rhumba” en 2001, “Deep Down Under
In The Bywater
” en 2003, ont vu la participation de sommités de la N.O. :
Marva Wright, Eddie Bo, John Mooney, Queenie Lil', Willy DeVille, Davell Crawford,
Anders Osborne, , George Porter Jr., ect…
Son album “Real Stories of Love, Labor, and Othe Man-Made Catastrophies
sorti en 2006 chez Anticraft / Boxson, a reçu le très prestigieux Award 2007
du meilleur disque Blues en Louisiane
.

Accompagné depuis de nombreuses années par de talentueux musiciens,
Heggy Vezzano à la guitare, Pablo Léoni à la batterie, Luca Tonani à la basse,
ses concerts ne sont que générosité, plaisir, énergie.
Des shows où se télescopent funk, hip-hop,, rap, scratch, ballade country, rythmes
néo-orléanais et même du blues. Le swing de ses chansons, la spectaculaire
énergie que déploie Andy, son invraisemblable jeu d’harmonica, sont toujours
des invitations à un voyage haut en couleurs qui ravit toujours son public.
Vous allez avoir du mal à rester assis tant l’envie de danser sera irrépressible !




 
 
  Premier set
 

LE BARDI MANCHOT (Fr)
Au travers de sa musique, le Bardi Manchot souhaite vous faire voyager
jusque de l’autre côté de l’Atlantique, entre la Nouvelle Orelans et le Chicago
des années 20, là ou le jazz a pris ses racines.
Leurs mélodies s’invitent aujourd’hui au sein de la bastide de Tournon,
pour vous faire revivre les œuvres mythiques des King Oliver et Jelly Roll Morton.

Ophélie Luminati (batterie), Pierre-Jean Méric (basse), Joë Borderie-Santoni (dobro),
Quentin Bardinet (banjo, chant), Éric Polet (trombone), Nicolas Vezzoni (cornet, chant),
Rémi Souyris (clarinette, chant) nous interpréteront avec brio une musique pour boire,
danser, vivre ou mourir mais toujours avec entrain...



 
 
RENSEIGNEMENTS & TARIFS